Festival le Goût des Jazz- Marie Busatto trio

 


FESTIVAL LE GOÛT DES JAZZ

Du 12 octobre au 24 novembre 2018

Du jazz à consonance chanson au jazz musette en passant par le jazz créole, l’improvisation libre, les standards, les mélodies et autres aventures, cette année encore le Maquis de Vareilles vous propose de goûter à tous les jazz proposés par de passionnants et passionnés musiciens, soyez gourmands!

 

vendredi 19 et samedi 20 octobre à 21 heures

Marie Busatto trio

« Des mots comme des oiseaux »

Marie Busato (Compositions, Voix et Piano), Aurélien Guyot (Violon) et Jean-Luc Arramy (Contrebasse).

http://www.mariebusato.com/

https://www.youtube.com/user/mariebusato

https://www.facebook.com/Marie-Busato-257003691008507/

Tissées autour du thème de la liberté, les chansons de Marie Busato sont le fruit de plusieurs années de création.Cet opus laisse  place à des textes poétiques forts, portés par des mélodies légères et obsédantes.Chaque chanson est ciselée autour de thème tels que la liberté, la guerre, la femme, l’identité, l’amour…des textes engagés et drôles.

 

vendredi 26 et samedi 27 octobre à 21 heures

Hervé Celcal

Quel rapport entre le Cap Vert, la Louisiane ou la Martinique ? L’esprit créole ! Le binôme que forment la chanteuse parisienne Caroline Faber et le pianiste martiniquais Hervé Celcal interprètent  un répertoire d’aujourd’hui et d’hier, lui insufflant l’esprit jazz qui les anime tous deux. Le batteur guadeloupéen  Kristof Négrit les rejoint pour l’occasion !
Biguine antillaise, maloya réunionnais, reggae jamaïquain… de belles histoires, de la poésie et du groove !

Caroline Faber : chant
Hervé Celcal : piano

Kristof Negrit : batterie

Petite pause poésie au milieu de ce monde de jazz

Dimanche 28 octobre à 17h30

Rencontre avec l’écrivain Boris Wolowiec.

Lectures, conversations et intuitions musicales autour du livre « Avec l’enfant »  à l’occasion de sa parution aux éditions Lurlure.
Rencontre animée par Jean-Daniel Botta et Léonore Boulanger du collectif de musique Le Saule.
Sur Poezibao, Florence Trocmé consacre une partie de son “Flotoir” à sa lecture d’“Avec l’Enfant”, de Boris Wolowiec, qui vient de paraître. Extrait : “Le chapitre « Prendre et Jeter de l’Enfant » est très fort. Comme s’il [l’auteur] avait passé des heures à regarder l’enfant jouer, sans pré-jugements. Sans penser, en observant. Et ici la répétition litanique, si caractéristique de l’œuvre de Wolowiec, non seulement prend tout son sens mais est en phase avec la gestuelle enfantine. Le livre permet de s’approcher de l’art de Wolowiec ; c’est un retour presqu’impossible vers l’expérience de l’enfant par l’écriture. Elle agit comme une ligne conductrice qui remet en contact avec cette expérience. Il y a pour moi dans ce livre-là de Boris Wolowiec une qualité sensible que je n’avais pas encore détectée chez lui. Il me sert la gorge et le cœur, son enfant.”


vendredi 9 et samedi 10 novembre à 21 heures

Timothée Quost

Carte blanche à Thimotée Quost

http://www.tquost.com

 

dimanche 11 novembre à 17h30

Thierry Waziniak/Yoko Miura/Gianni Mimmo

 

Le dernier disque en duo de Gianni et Yoko sortit en 2017 a obtenu 4 étoiles dans le magazine All About Jazz. Ils vous le présente en France avec comme invité Thierry Waziniak.

Groupe d’improvisateurs (Italie, Japon, France)

 

YOKO MIURA : PIANO née à Tokyo, Japon. Travaille le piano classique de l’âge de 5 à 18 ans Inspirée par la musique classique et le jazz (Thelonious Monk, Eric Dolphy Paul Bley, Toru Takemitsu, Masahiko Togashi, Barbara), elle développe un langage minimaliste et singulier, créant des paysages sonores très vastes que l’on traverse tel un voyageur arpenteur du monde.

Yoko se produit dans le monde entier et joue régulièrement avec

Noribumi Uchida (shamisen, bass)、 Nakao (sax, trombone, clarinet), Osamu Kuroda

Ryouichi Saito (guitar), Jyunzo Tateiwa (percussion), SACHI-A (drs), Chintai jinkaku (theremin).

Teppo Hauta-Aho(bass), Raymod MacDonald(sax), John Russell(guitar), Lawrence Cassery( electro), Ove Volquarlz(bass clarinet), Margrit Rieben (drs, electro), Hans Koch (sax, electro), Steve. Beresford (electro), Didier.Lasserre (drs), Emmanuel Rébus (mathematical sounds), Claude Parle (accordion), Matt Wilson(drs).

GIANNI MIMMO : SAX SOPRANO Italie. Il s’est bâti une réputation internationale pour son traitement unique du timbre musical et son exploration des techniques avancées sur le saxophone soprano. Son travail particulier est principalement axé sur la relation entre déclinaisons artistiques lointaines et son style est basé sur une connaissance profonde de l’instrument et sur une conscience sonore qui est l’élément constitutionnel de sa voix. Gianni a développé un mélange unique de lyrisme abstrait et de saveurs contemporaines. Ses projets ont été salué par la presse internationale.

THIERRY WAZINIAK: Batterie, percussions. France .

Il aime jouer du jazz libre avec les musiciens New-Yorkais Michaël Attias et John Hébert.

Participer avec Gaël Mevel à la création d’un univers compositionnel très riche ou se mêle écrit et improvisé.

Jouer avec Jacques Di Donato dans le « Trio Rives » une musique minimaliste convoquant tous les possibles de la mémoire.

Big bander dans le grand orchestre Système Friche 2 dirigé par Xavier Charles et Jacques Di donato

Jouer une berceuse de Manuel de Falla ou un bénédictus de Josquin Després dans le trio Alta.

Exploser dans le trio free rock improvisé « We Free » avec Pascal Bréchet et Colin Mc Kellar.

Phrasé entre l’infiniment grand et l’infiniment petit avec le batteur Didier Lasserre au sein du duo « Twigs ».

Jouer face aux images des chefs d’oeuvres du cinéma muets.

Mais aussi se retrouver sur scène avec le plaisir de faire chanter en sur-amplifiant les cuissons, les épluchages et découpes des fruits et légumes pour le spectacles de théâtre culinaire « Les rumeurs de ma main ».

Se retrouver en solo, ou à 7 musiciens dans le groupe « Le cercle » à percuter des verres en cristal ou une trompette de chef de gare avant de souffler dans un bambou. Son travail est salué par la presse internationale (Penguin Jazz Guide, All about Jazz, Le Monde…)

 

vendredi 16 et samedi 17 novembre à 21 heures

Paggi-Gaubert Quartet

Pascal Gaubert Saxophone

Buno Paggi Guitare

Maxime Ivachtchenko Contrebasse

Edouard Faliere Batterie

Réuni à l’initiative du guitariste sénonais Bruno Paggi en 2013, le Paggi- Gaubert Quartet est la somme d’individualités aux influences musicales multiples, avec comme point de départ l’envie de partager et d’échanger autour du jazz. Dès lors ils se rencontrent de façon quasi hebdomadaire pour jouer, improviser autour de standards, de compositions personnelles ou encore de grands classiques de la chanson française. Un groupe qui a su au fil des années développer une grande complicité !

 

vendredi 23 et samedi 24 novembre à 21 heures

Trio Lune