Du 4 juillet au6 septembre 2015Adam IMG_3216-Bearbeitet

 

Eva Bur Am Orde http://www.buramorde.net/

Dans sa peinture « ethno-pop » Eva Bur am Orde franchit le cadre du conventionnel de manière fascinante. Ses créations grand format aux couleurs intenses se distinguent singulièrement dans un présent saturé jour après jour d’images et d’impressions visuelles fugitives. Impressions qui au final influencent notre subconscient et peuvent même dans le pire des cas, nous manipuler. A contrario, l’univers pictural d’Eva Bur am Orde exerce une action bienfaisante. Il s’oppose aux images fugitives en laissant le spectateur se poser, s’étonner et s’interroger ; en le charmant et le captivant dans un monde qui prescrit de plus en plus souvent « avoir » à la place de « être ».

La peintre allemande Eva Bur Am Orde appelle son style "ethno-pop". Ses 
créations sont souvent de grands formats aux couleurs intenses. Eva Bur 
Am Orde est une artiste de la Rain Forest Art Foundation Europe, c'est à 
dire qu'elle verse un pourcentage de la vente de ses œuvres à cette 
fondation, l'organisation siège à Zurich et travaille avec la fondation 
Oro Verde.
L'intention de Eva est focalisée sur la nature, les peuples premiers et 
la vie sauvage des animaux. Sa vision est de mettre "l'être" à la place 
de "l'avoir".
Cet été, Eva Bur Am Orde a exposé avec une galerie autrichienne dans la 
Art Fair Monaco. Au mois d'août, elle a également été invitée aux USA 
pour un échange interdisciplinaire et interculturel avec des artistes 
européens et américains.
Au mois de novembre, elle exposera en Chine à l'Art Expo Shanghaï.
Actuellement, vous pouvez voir une partie de son travail dans une petite 
exposition au Maquis de Vareilles jusqu'au dimanche 6 septembre.
Vous êtes cordialement invités au pot de décrochage le dimanche 6 
septembre à 18 heures pour la rencontrer.
Vous pouvez voir l'ensemble de son travail sur son site www.buramorde.net
logo-evabao
Eva Bur am Orde | ETNO POP ATELIER
Heerstr. 55 | 78628 Rottweil

Intégralité de l’article traduit par Francine Aubert que nous remercions chaleureusement

evaBuramOrde