Poursuivant dans une veine folk, empruntant inconsciemment des accents à DICK ANNEGARN, à ARESKI, à la musique brésilienne, et puisant toujours dans son expérience personnelle, AURÉLIEN MERLE restitue de façon impressionniste, parfois ludique, des souvenirs d’enfance et d’adulte, des portraits, des métamorphoses, et aussi des lettres d’anonymes glanées sur les marchés aux puces.  REnouvelé, REécrit, REdépaysé, voici un recueil de chansons contrastées, placées sous le signe du dieu PAN grâce à un tableau du suisse ARNOLD BÖCKLIN.

www.aurelienmerle.fraffiche remerle