en mai …..
 

 

-vendredi 24 et samedi 25 mai à 21 heures
Madame Sacha

Madame Sacha au chant et Jocelyn Saviard à la contrebasse

« QUAND NOUS CHANTERONS… »
ou Cent ans de l’histoire des Français à travers leurs chansons, de 1870 à 1970…Conférence populaire et sans prétention, en chansons et en images 

Avec en fil rouge, la « carrière » incroyable du Temps des Cerises, qui fait encore palpiter bien des coeurs, « Madame Sacha et Monsieur Jo » remettent dans leur contexte historique les grandes chansons populaires qui ont accompagné voire inspiré cent ans de la vie des Français, et dont les bribes sont dans toutes les mémoires (ou presque)… Où il est question d’insurrections populaires et de guerres, d’acquis sociaux et d’émancipation féminine, de bicyclette et de Spoutnik, de Ligne Marigot et de Rideau de Fer, de java et de twist, de TSF et d’ORTF, de zazous et de yéyés, de corsets et de gaines… Des bribes de chansons à reprendre en coeur et des images d’archives passionnantes.


Du vendredi 26 avril au dimanche 30 juin 2019

Salon des Arts Potagers

Comme tous les ans pour fêter le printemps, le Maquis de Vareilles propose une petite exposition fantaisie et collective autour du jardin, cette année nous vous proposons « Guinguettes, garden-parties et pique-niques » du 26 avril au 30 juin.

Les jardins, les vergers, les potagers sont aussi des lieux de fêtes et de retrouvailles, de repas de famille et de rencontres entre copains, de pique-niques improvisés et de joyeux casse-croûtes, de jeux d’enfants ou d’apéros prolongés, de repos après le travail ou de paresse assumée, de sieste amoureuse ou de roupillon tranquille, de folies d’artistes ou de cabanons modestes, de dimanches familiaux ou de soirées festives, etc, etc………


Pendant tout le Salon des Arts Potagers il y aura aussi la charriote-échanges de plants et le cageot-boîte à livres de jardin et à graines, pensez à apporter vos surplus.

Merci à Marie-George Stavelot, Dominique Breney, Serge Rat, Nathalie Fritsch, Catherine Derrier, Florence Turquin, Siegrid Dutertre, Nicole Poncet, Catherine Cavaletto , Denis Proquin et Lydie Brugeail pour leur chaleureuse et amicale participation.
https://www.facebook.com/Salon-des-Arts-Potagers-151696808792227/
« Guinguettes, garden-parties et pique-niques » un petit lien pour un pur moment de bonheur!

https://www.youtube.com/watch?v=P43ZPK4poNA&feature=share&fbclid=IwAR0LFcfroVbxurWM1SzK48JsUgwyyGst_iAFoqOyYvrIbYHR-uwuIGi74vc

LEAD Technologies Inc. V1.01


-mercredi 29 mai à 21 heures
Obsidienne dans le cadre du Festival La Reverdie

Gaston couté

Chansons pacifistes du Moyen Age à nos jours

Les Compagnies « En forme de poire » et « Obsidienne » présentent :

Hélène Moreau chant, psaltérion, guitare…

Camille Bonnardot chant, guitares, piano…

Emmanuel Bonnardot chant, vièles à archet, rebec…

Yves Jambu chant, récitant

L’arme nucléaire a remplacé l’épée ou le fusil à poudre … La musique adoucit les mœurs, dit-on … Alors laissez-vous attendrir par nos rondeaux médiévaux des temps dit obscurs aux chansons de nos récents troubadours…

Coiffé de son chapeau mou, couvert de son mac-ferlane, il s’approcha du piano, gravit la petite estrade et, sans rien modifier de sa tenue, sans même un salut, il dit tranquillement, avec l’accent des paysans de « chez lui « , trois satires d’une philosophie âpre où sont mises en relief les hideurs de la fausse charité, de la fausse raison et de la bigoterie: « Un Gâs qu’a mal tourné », « Le Christ en bois » et « Un Gâs qu’a perdu l’Esprit ». Flegmatique en apparence, mais rougissant un peu, il regagna ensuite sa place sous les bravos… !

Pour gagner mon pain

Je fonds des canons qui tueront demain

Si la guerre arrive.

Que voulez-vous, faut ben qu’on vive !

www.obsidienne.fr


-vendredi 31 mai et samedi 1er juin à 21 heures
Virginie Capizzi


Concert jazz et vin
avec Virginie Capizzi (voix) et Paul Anquez (p.)

http://www.virginiecapizzi.com/

-vendredi 7 juin à 20h30

Le Goût des Jeux

Rendez-vous mensuel tous jeux de société

-samedi 8 juin à 20h30

Le Goût des Livres

Rencontre mensuelle pour croqueurs de livres

5% de remise immédiate sur la librairie du Maquis à tous les participants

https://www.facebook.com/legoutdeslivres/

-dimanche 9 juin à 18 heures

Le Goût des Chansons-La Goguette du Maquis

Prenez-une chanson connue, changez les paroles et venez la chanter au Maquis, répétitions à partir de 17 heures

Pour le 9 juin, le thème et l’artiste tirés au sort sont « guinguettes, garden-parties et pique-niques » et Jean Ferrat, à vos carnets!

https://www.facebook.com/lagoguettedumaquis/

lundi 10 juin à 17h

Pascal Genneret



Un habitué de La Goguette du Maquis!

« Par les plumes de Jérôme Nimeaux » ou la face cachée de Pascal Genneret…
Pascal Genneret est avant tout connu pour ses chansons à destination du jeune public, à travers lesquelles transparaissent bonne humeur, poésie et espièglerie. Mais on ne devine pas forcément que, grand amateur de parodies et autres pastiches, ayant beaucoup écouté Chanson Plus Bifluorée et les Rolling Bidochons, il s’adonne lui aussi au détournement de chansons, les aromatisant fortement au poil à gratter et les livrant dans la tradition du cabaret, s’accompagnant à la guitare…
« J’ai un maître inconnu ! C’est le poilu qui a écrit la parodie parfaite, celle qui a fini par faire oublier la bluette originale dont il est parti pour faire jaillir la superbe Chanson de Craonne. J’en suis encore bien loin ! Je m’en rends compte lorsque sur scène, dans ma tête, les « vraies » paroles reviennent et luttent avec les miennes !
Côté inspiration, il n’y a que l’embarras du choix ! Il faut donc garder un certain recul pour ne pas se précipiter et « bâcler » car, avec les comiques qui ont nos destinées en mains, on pourrait en écrire plusieurs par jour… Sur ce plan, j’apprécie beaucoup la qualité d’écriture du groupe les Goguettes à 3 mais à 4 ». Dans son set en constante évolution, Pascal se paie une tranche d’histoire récente, de la trahison macronienne à l’incendie de Notre Dame, en passant par les curés pédophiles, la biodiversité malmenée, les gilets jaunes, etc… « L’envie de les présenter au public ? Ça a commencé petit à petit, avec des animations pour des assos de parents ou des coops scolaires, après que les pitchounes aient eu droit au « P’tit concert » l’après midi… Et puis il y a eu les bars associatifs, les cabarets, partout où on a envie de sourire et réfléchir, mais aussi de chanter ! Parce que le fait de partir d’un air connu amène souvent un côté festif et le public participe volontiers, qu’il soit acquis d’avance dans les petits lieux ou qu’il faille venir le chercher lors de plateaux avec des artistes-vedettes. »

https://www.youtube.com/watch?v=P3ZrgiSvtUM



——————————————–

photo_lucietanneau.jpg

vendredi 14 et samedi 15 juin à 21 heures

Titou

humour

http://www.association-antipodes.fr/spip.php?mot15

vendredi 28 et samedi 29 juin à 21 heures

Javier Adaro

Argentine https://www.javieradaro.com/

-et jusqu’au 30 juin

Le Salon des Arts Potagers

https://www.facebook.com/Salon-des-Arts-Potagers-151696808792227/

« Maquis tropical »

exposition d’Orson Buch

du 5 juillet au 1er septembre 2019

L’artiste Orson Buch est invité par le Maquis de Vareilles pour transformer ce lieu du pays d’Othe avec ses sculptures réalisées en boîtes de conserve. Nous voici dans une gargote tropicale, quelque part dans la Caraïbe peut-être, où s’épanouissent oiseaux colorés, geckos, crocodiles aux aguets. Qu’on ne s’y trompe pas : le lieu est aussi investi par des animaux plus familier dans l’Yonne. Cherchez-bien !

orsonbuch.com
https://www.facebook.com/OrsonBuchPainterSculptor/

Biographie

Orson Buch est né en 1967 à Paris et a grandi sur l’île de Formentera dans les Baléares, où ses parents artistes allemands étaient installés. Il baigne dans l’art dès l’enfance, dessine et vend ses œuvres très jeune. Le monde animalier et marin sont alors des sujets privilégiés jusqu’à aujourd’hui.

Établi à Paris depuis 1982, il débute sa carrière à la Prisunic Gallery à New York en 1987, pour sa première exposition personnelle sur le thème de la boxe.

Par la suite, il entreprend de nombreux voyages, source d’inspiration pour des peintures à l’huile sur des thèmes  contemporains à chaque fois renouvelés, allant du café de l’angle de la rue aux conditions de l’immigration africaine.

Il expose alors régulièrement en Allemagne, en Espagne et en France.

Autour des années 2000, tout en continuant sa peinture, il commence à réaliser des sculptures en boîtes de conserve qu’il expose pour la première fois en 2005 à la Galerie Casanova à Paris. Suivront des expositions personnelles à la Carboneria (Barcelone), Meisterschühler (Berlin) et de nombreuses participations aux festivals de recyclage Drap Art à Barcelone, Pittburgh (EU) et Montevideo (Uruguay) ou encore l’exposition itinérante « From Waste to Ressource » : Berlin, Pécs (Hongrie), Carloforte (Italie), Calvi.